Testez les mises à jour des dépôts universe via les dépôts -proposed

Pour qu’un paquet puisse entrer dans les dépôts -update (dapper et edgy), il est testé par les utilisateurs qui ont activé les dépôts -proposed. Donc, veuillez ne pas utiliser ces dépôts si vous ne voulez pas gérer des bugs ou des plantages ;)
La liste des paquets en cours de tests et les dépôts à ajouter à votre fichier /etc/apt/sources.list sont sur un sujet d’ubuntuforums (en anglais) qui sera mis à jour par StefanPotyra. Merci Stefan.

REnouveau : vous pouvez faire des tests pour aider le développement des pilotes NVidia libres

En parlant des pilotes libres Nouveau pour les cartes graphiques NVIdia, vous pouvez aider à leur développement. REnouveau propose de faire du reverse engineering sans enfreindre la licence des pilotes NVidia. Lisez en plus sur le sujet d’ubuntuforums (en anglais), une archive tar est fournie, plus besoin de compiler ;-)

Les pilotes propriétaires dans Ubuntu – une mise à jour

http://www.markshuttleworth.com/archives/95
Je mets cet article en lien ici, parce que j’en ai lu de toutes les façons …

  • les pilotes propriétaires vont continuer à être inclus dans Ubuntu (wifi principalement)
  • les pilotes video 3D non-libres ne seront pas inclus dans Feisty, principalement pour des problèmes d’instabilité
  • ils seront sans doute inclus dans Feisty +1
  • les pilotes libres Nouveau et d’autres paquets pour le bureau (desktop) seront supportés activement et, je cite,
    « Les pilotes propriétaires ne sont pas la solution que nous préférons et seront éliminés lorsque la communauté aura produit une alternative libre »
  • de plus, Ubuntu verra aussi une version sans aucun pilote propriétaire ou firmware produite, en collaboration avec gNewSense
  • Je dois avouer ne pas avoir de sentiments très marqués pour chaque camp. Je comprends les deux points de vue, y compris les délais voire l’inhibition du développement des pilotes libres que peut provoquer l’inclusion des pilotes propriétaires. Par contre, il faut aussi ne pas oublier que le succès d’Ubuntu est largement dû aux utilisateurs de base, qui ne sont pas tombés dans le chaudron de la compilation du noyau quand ils étaient petits, et qu’il forment le gros de la communauté.

Les femmes dans les Logiciels Libres : Sulamita Garcia

Linux.com a publié un portrait de Sulamita Garcia, une des responsables de LinuxChix Brazil. L’article a aussi été publié sur newsforge.

Citations choisies :

  • « Il y a un moyen très simple et très efficace d’impliquer plus de femmes : il suffit de montrer que d’autres femmes participent. j’ai toujours eu l’impression que le pourcentage de femmes dans une conférence est relié au nombre de conférencières. »
  • « Les femmes déjà impliquées veulent juste aller là où elles peuvent être traitées normalement. »
  • « Elles ont juste tendance à se faire moins entendre que les hommes. Comme dans … ma conférence Linuxchix à LCA, il y avait trois fois plus de femmes que d’hommes, mais ils ont posé presque toutes les questions. »
  • « Et maintenant je sais que les femmes voulant aider se sentiront les bienvenues parce que dans la page d’accueil de LinuxChix il est dit ‘nous avons besoin de vous et voulons que vous veniez !’ ».

La réunion d’Ubuntu-Women hier sur IRC a adressé (encore une fois) la question de l’implication des femmes dans la communauté Ubuntu (2.4% selon une enquête de juin dernier). Une des idées était de refaire le design de la page d’accueil d’ubuntu-women ;)

Mini-Conf au sujet des femmes dans les Logiciels Libre à SCALE 5x

La Southern California Linux Exposition présentait hier une Mini-Conf avec et au sujet des femmes dans les Logiciels Libres.
Jem Matzan a écrit que cette journée a été une « experience qui a changé la vie de tous les participants ».
Vous pouvez lire son résumé de la journée en anglais ici : http://www.thejemreport.com/mambo/content/view/300/

  • quelques chiffres sont présentés (environ 20% de femmes dans les domaines de l’ingéniérie, bien moins dans les Logiciels Libres, à savoir 1.5 %)
  • les raisons pour expliquer ces chiffres très bas sont discutées
  • des liens intéressant les femmes dans les Logiciels Libres sont indiqués

À noter, et ce n’est pas la première fois que je lis ça, les conférencières ont insisté sur le fait que le monde des Logiciels Libres est basé sur la « méritocratie », sans réel plafond de vere pour les femmes, comme on peut le rencontrer dans d’autres domaines technologiques.

Merci à Stemp qui m’a indiqué ce lien.

La geekitude absolue : un thème « ligne de commande » pour WordPress !

Bluffant :

screenshot-morticious-thrind-cli.png

Pour naviguer dans le blog avec le thème « ligne de commande » : http://blog.elinc.ca/rodcli/index.php. Entrer help pour avoir la liste des commandes de type Linux que vous pouvez utiliser ;-)
Pour naviguer dans le blog avec une interface « traditionnelle » : http://blog.elinc.ca/rod/index.php, ou entrer startx dans l’interface « CLI » :D

Le thème est disponible ici et nécessite l’activation de JavaScript pour consulter le blog.

Agave : plus de raison de sécher sur le choix des couleurs

Il est indispensable d’avoir Debian Package of the Day dans votre lecteur de flux rss.
Je viens de découvrir Agave, une application GNOME permettant de choisir des schémas de couleurs (Agave, est la nouvelle version de l’ancien Colorscheme de GNOME). La version actuelle sur edgy est :

~ $ aptitude show agave
Package: agave
State: installed
Automatically installed: no
Version: 0.4.0-0ubuntu3
Priority: optional
Section: universe/gnome

J’ai toujours eu du mal à choisir des couleurs, soit à partir de pages web proposant les couleurs html, soit à partir des menus de Gimp. Pas assez de choix, trop de choix, pas facile de tester deux couleurs l’une à côté de l’autre …
Voici ce à quoi ressemble Agave, vous pouvez choisir des couleurs complémentaires ou dans la même gamme, jouer avec la saturation et la luminosité, et de façon aisée, faire du glisser-dépôser entre Agave et Gimp ;)

screenshot-agave.png

Seahorse et évolution : créer des clés gpg et signer des courriels

J’ai utilisé gpg en ligne de commande (voir man gpg) pour créer ma clé gpg et signer le Code de Conduite Ubuntu il y a déjà quelques temps.
Michel m’a suggéré de regarder seahorse, une GUI simple et intuitive pour gérer les clés gpg.

Seahorse

  • ajoutez Ubuntu keyserver (http://keyserver.ubuntu.com:11371/) pour publier votre clé publique et retrouver celle(s) de vos amis.
  • récupérez les clés publiques de vos amis en cherchant via “trouver des clés distantes” avec leur nom ou pseudo en mot clé
  • placez seahorse-daemon dans les Programmes de Démarrage de votre session pour éviter des erreurs avec evolution

screenshot-seahorse-preferences.png

screenshot-find-remote-keys.png

Un petit bémol, avec un proxy chatouilleux, ça ne passera pas sur tous ces ports exotiques.

Evolution

Signer des courriels est simple avec evolution :
> Editer > Préférences > Editer votre compte > Securité > entrer l’identifiant de votre clé gpg.

Puis, lorsque vous composez un nouveau courriel, selectionnez > Securité, et signez le courriel avec la clé GPG.
Si vous avez récupéré les clés de vos amis (ou correspondants), leur signature apparaîtra comme « valid » ;-)