Les symboles, toujours les symboles

Un grand merci à Aurélie, de LinuxChixFrance (le lien est dans la colonne de droite) pour avoir entrepris cette action.

Vous avez sans doute été informés d’une façon ou d’une autre de l’initiative de l’APRIL qui a lancé le 30 janvier dernier http://candidats.fr/. Il s’agit :

Les réponses des candidats seront mises en ligne. La même démarche sera entreprise pour les élections suivantes.

J’ai signé la pétition, mais ce n’est pas ce qui importe ici.
Le logo de http://candidats.fr/ a changé depuis aujourd’hui.

À l’origine, les pictogrammes représentaient deux pictogrammes « femmes » en jupe (le premier commentaire qui parle d’hommes en quilt : dehors :-þ) et 5 « hommes » dont l’un est ceint de l’écharpe de l’Élu.

Après une discussion sur la liste de diffusion de LinuxChixFrance, Aurélie a donc contacté candidats.fr, et ils ont changé leur logo. Ils ont ajouté un pictogramme « femme », argumentant que la Marianne est figure féminine, et qu’il y avait donc égalité des représentations.

Enfin bon, Marianne représente la République, femmes et hommes confondus, et l’Élu est toujours … l’Élu. Les bannières que l’on peut placer sur son site web ne présentent toujours qu’une seule femme. À ces _détails_ près, je voulais quand même saluer ce petit pas, qui semble toujours si difficile à franchir, vers l’intégration dans les esprits et dans les faits, des femmes dans la communauté des Logiciels Libres.

Puisque nous sommes dans les symboles, je voulais aussi remercier Effraie :-)

2 thoughts on “Les symboles, toujours les symboles

  1. hou, dis donc… ça fait plaisir, tes remerciements! (je rougis un peu en lisant ça dans mon aggrégateur!).
    quand je pense que le planet d’ubuntu-fr est bancal, et que ça a empêché ce billet d’y étre publié… dommage!

  2. Salut Effraie. Ton blog est aussi dans mon aggrégateur ;-)
    Je voulais répondre dans ton billet, et l’histoire candidats.fr est arrivée en même temps.
    Merci à toi, tu étais aussi là en d’autres occasions :-)

Comments are closed.